La bienveillance  est la capacité à se montrer indulgent, gentil et attentionné envers autrui d’une manière désintéressée et compréhensive.

La personne bienveillante est dans une attitude active et fait des efforts. La bienveillance demande une certaine disposition d’esprit consciente.

Être bienveillant, c’est vouloir et faire du bien aux autres sans rien attendre en retour.

Pour être bienveillant envers les autres, il faut commencer par l’être avec soi-même.

 Vous pouvez choisir de devenir une personne bienveillante.

La modeste et douce bienveillance est une vertu qui donne plus d’amis que la richesse et plus de crédit que le pouvoir

Comtesse de Ségur

La bienveillance envers soi-même, comment la développer ?

  • Soyez sincèrement positif : adoptez la psychologie positive dans votre vie au quotidien en retenant ce qui marche, ce qui va, les marges de progression possibles; restez ouvert
  • Trouvez du sens à ce que vous faites au quotidien ; identifiez les bénéfices actuelles ou futurs sans occulter les négatifs; développez votre pleine conscience à être dans l’ici et le maintenant et savourer l’instant présent.
  • Exprimez votre gentillesse  à votre entourage; aider sans chercher à obtenir quelque chose en retour.
  • Soyez à l’écoute de vos besoins physique, émotionnel. Ce n’est pas être égoïste, mais savoir reconnaître ce qui est vital pour vous. Est-ce que vous ressentez des douleurs quelques parts ? tendu ? contracté ? votre moral ? prenez du temps pour être seul avec vous-même en notant des rendez-vous avec vous-même sur votre agenda. Accordez-vous des plaisirs, des moments de grâce, sachez vous ressourcer.
  • Acceptez- vous comme vous êtes, avec vos limites ; appuyez-vous sur vos qualités, vos forces ; sur ce qui va ; listez-les, demandez à des amis, des membres de votre famille de vous aider à compléter votre liste, et relisez-la régulièrement.
  • Tenir un cahier de gratitude : tous les soirs avant de vous endormir notez sur un carnet 5 faits pour lesquels vous pouvez éprouver de la gratitude (petits ou grands événements). Les jours où vous n’aurez pas trop le moral vous pourrez vous y replonger.
  • Tous les matins au réveil, pensez à 5 événements positifs à venir de votre journée, pour lesquels il y a lieu de se réjouir (petits ou grands) ; c’est peut-être un coup de fil à une amie, la perspective qu’il fasse beau, un déjeuner …
  • Pratiquez la tolérance envers vous-même : coupez le son à la petite voix intérieur qui vous juge, critique. Quand elle est trop présente imaginez que vous lui mettez du sparadrap sur la bouche.
  • Réalisez vos rêves et vos envies sans avoir peur du regard des autres
  • Méditez juste 5 minutes par jour  : « la méditation de reconnaissance » 
La bienveillance au travail

Bienveillance au travail, Facteur de performance ?

Dans les entreprises qui ont mis en place un programme de bienveillance, le stress des salariés a baissé en 3 ans ; et leur motivation est passée à 51 %, contre 28 % (sondage BVA – 2017)

Avoir des collaborateurs bienveillants à une influence directe sur la performance.

La bienveillance au travail n’est pas une forme de faiblesse ; cela implique un certains nombres de comportements à adopter et incarner. La bienveillance demande du temps, de la patience, de la générosité.

La bienveillance au travail, comment la développer ?

La bienveillance appliqué à l’univers du travail implique une adhésion pleine et entière à vouloir faire le bien d’autrui, qu’on le connaisse ou non.

Être bienveillant au travail, c’est aussi une forme de volonté permanente que chacun puisse se réaliser, prendre des initiatives, développer son potentiel au travers d’une relation vraie.

Voici des recommandations pour cultiver la bienveillance au travail :

“La politesse ne vaut qu’autant qu’elle est doublée de bienveillance” A. Gendron

  1. Soyez POLI : « bonjour, s’il vous plait , merci ». ” Un mot prononcé avec bienveillance engendre la confiance. Une pensée exprimée avec bienveillance engendre la profondeur. Un bienfait accordé avec bienveillance engendre l’amour ” – Lao-Tseu

2. Tirez des enseignements des échecs des collaborateurs en organisant des réunions constructives et positives et non un tribunal d’accusations; tout le monde à droit l’erreur !

3. Incarnez la bienveillance au quotidien dans vos actes ; montrez l’exemple ; soyez sincères,  la bienveillance est contagieuse.

4. Donnez du sens à votre travail mais également à celui  de  vos collaborateurs ; impliquez-les, faites-les adhérer à votre projet.

5. Partagez l’information : écoute active, communication et échange réguliers ; savoir fournir des informations pertinentes sans trop de profusion (évitez les réunions qui s’éternisent)

6. Désamorcez les conflits : renouez le dialogue ; il ne faut pas tolérer les critiques malveillantes, les reproches qui plombe l’ambiance, les délations.

Jamais la haine ne cesse par la haine; c’est la bienveillance qui réconcilie.

Bouddha

7. Favorisez l’entraide : encourager les personnes en difficultés.

8. Savoir exprimer sa GRATITUDE : dire « MERCI » « BRAVO  à tous » est gratifiant; c’est montrer sa reconnaissance  et valoriser le travail de l’autre.

EN CADEAU : Une relaxation méditative de bienveillance